L'Etincelle RH | Discriminations
4615
single,single-post,postid-4615,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1200,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Discriminations

Discriminations

Non, ce n’est pas parce qu’on est un « jeune diplômé » qu’on est forcément dynamique et carriériste !

Parce qu’une loi contre les discriminations ne suffit pas, mettons en œuvre les moyens nécessaires pour former les employeurs ! C’est ce que la loi rend désormais obligatoire, et ce, depuis le 27 janvier 2017. En effet, l’article L 1131-2 du code du travail impose aux entreprises d’au moins 300 salariés et à celles spécialisées dans le recrutement, de former à la non-discrimination à l’embauche leurs salariés chargés des missions de recrutement au moins une fois tous  les cinq ans.

Cette obligation est une véritable opportunité pour les professionnels du recrutement, car, bien que la plupart des recruteurs ne soient pas sexistes, racistes ou discriminants envers ceux qui sont « différents », le Défenseur des Droits dénombre chaque année plusieurs milliers de plaintes pour discrimination à l’embauche. Alors, puisque la persistance des discriminations lors d’une embauche ne semble pas s’expliquer par le fait de réaliser volontairement un acte discriminatoire, il est probable que la cause tienne son origine dans les croyances et les stéréotypes que l’on peut avoir concernant certains groupes d’appartenance. Non, ce n’est pas parce qu’on est un homme qu’on dispose forcément de leadership et de force de proposition ! Non, ce n’est pas parce qu’on est un « jeune diplômé » qu’on est forcément dynamique et carriériste !… Bref, les croyances peuvent avoir la vie dure, surtout lorsqu’il s’agit d’un enjeu majeur comme le recrutement d’un nouveau collaborateur. Sera-t-il à la hauteur ? S’intègrera-t-il efficacement au fonctionnement et à la culture de l’entreprise qui recrute ? Sera-t-il un acteur actif du développement de sa future entreprise ? Autant de questions, et la liste n’est pas exhaustive, qui peuvent amener les employeurs à se sentir dans l’incertitude. Lorsque l’on se retrouve dans une situation marquée par l’incertitude, il est souvent montré que l’on a tendance à se raccrocher vers ce qui rassure : notre intuition, notre « feeling » vis-à-vis d’un candidat. Quid de la véracité de cette intuition ? Va-t-elle se confirmer suite à la décision d’embaucher (ou de ne pas embaucher) un candidat ? Rien n’est moins sûr, parce que bien souvent, cette intuition est empreinte d’images, de croyances, que l’on se forme à propos d’un candidat : la « première impression » n’est pas toujours la bonne !

L’Etincelle RH, forte de son ancrage psychosocial, peut apporter son aide aux entreprises pour recruter le candidat idéal, en toute transparence et objectivité ! L’Etincelle RH est composée de consultantes psychologues ayant une expertise reconnue dans l’évaluation de candidats et la détection de potentiels. Plutôt que de se baser sur une impression qui pourrait s’avérer trompeuse, l’Etincelle RH met en place un rigoureux processus d’évaluation des candidats, élaboré en sur-mesure pour s’ajuster au mieux aux besoins des clients, et s’appuyant sur des outils validés scientifiquement. Nos clients sont ainsi assurés (et rassurés !) de recruter un nouveau collaborateur sans tomber dans le risque de discriminer !

Et pour permettre aux entreprises souhaitant améliorer leur process de recrutement et former leurs recruteurs à la non-discrimination, L’Etincelle RH peut vous aider aussi !